virtual clinic

Traitement hydrocéphalie


L’hydrocéphalie est un excès de liquide céphalo-rachidien dans les cavités du cerveau (ventricules). Cela résulte soit d’un blocage de la circulation de ce liquide, ou d’une mal-fonction de la réabsorption du liquide.
Le traitement consiste habituellement en l’implantation d’une dérivation qui draine hors du cerveau l’excès de liquide et le dirige dans une autre partie du corps. Généralement, un petit tube (cathéter ventriculaire) est inséré à l’intérieur d’un des ventricules, traverse le cerveau pour se terminer dans une valve, à l’extérieur du crane, sous la peau. Un long tube mince et flexible (cathéter) placé sous la peau, descend depuis la valve le long d’un côté de la tête puis du cou et de la poitrine, ou du dos, jusque dans la cavité abdominale (péritonéale). Le liquide se trouve ainsi drainé.
Sans traitement, des lésions cérébrales et des crises convulsives peuvent entraîner la mort du bébé en quelques semaines.
Les conséquences probables provoquées par l’hydrocéphalie sont entre autres, des troubles d’apprentissage, des difficultés d’attention, de mémorisation et de concentration.

Traitement et prévention

De récentes études ont révélé que l’ajout de vitamine B, l’acide folique, au régime alimentaire des femmes en âge de procréer peut réduire considérablement les risques de malformations du tube neural qui amène le spina-bifida.
Les femmes concernées devraient prendre 0.4 mg d’acide folique par jour, au moins un mois avant la conception et les 3 premiers mois de la grossesse.
Pour les femmes qui ont eu une grossesse indiquant l’existence d’une malformation du tube neural, qui possède des antécédents familiaux caractérisés par de telles anomalies, qui ont-elles-mêmes le spina-bifida ou qui ont un conjoint atteint de spina-bifida, la dose quotidienne recommandée s’élève à 4 mg d’acide folique.

Où puis-je retrouver l’acide folique

Même si l’on retrouve l’acide folique dans les fruits, les légumes, les céréales, la viande et les substituts de viande (consultez le tableau), il est difficile d’en obtenir un apport adéquat de l’alimentation seule.
Pour obtenir l’apport quotidien adéquat d’acide folique, les femmes doivent consommer tous les jours des aliments riches en acide folique ET prendre un supplément multi vitaminique contenant au moins 0.4 mg d’acide folique chaque jour.
À moins que votre médecin vous ne le prescrive, il n’est pas recommandé de prendre plus de 1 mg d’acide folique par jour.

demandez un devis personnalisé