cancer-du-cerveau

Traitement du cancer du cerveau


Une tumeur cérébrale est une masse de cellules anormales qui se multiplient dans le cerveau de façon incontrôlée.

Il existe 2 grands types de tumeurs cérébrales selon leur nature cancéreuse ou non :

  • Les tumeurs bénignes (non cancéreuses). Elles se forment assez lentement et restent le plus souvent isolées des tissus cérébraux voisins. Elles ne se propagent pas à d’autres parties du cerveau ni à d’autres organes et sont généralement plus faciles à extraire par chirurgie que les tumeurs malignes. Cependant, certaines tumeurs pourtant bénignes demeurent inextirpables du fait de leur localisation.
  • Les tumeurs malignes (cancéreuses). Il n’est pas toujours facile de les distinguer des tissus voisins. De ce fait, il est parfois difficile de les extraire entièrement sans endommager le tissu cérébral avoisinant.
Symptômes

Il est possible qu’une tumeur au cerveau ne cause aucun signe ni symptôme aux premiers stades de la maladie. Les signes et symptômes peuvent apparaître soudainement ou se manifester graduellement et s’aggraver au fil du temps. Les symptômes apparaissent lorsque la tumeur :

  • se développe dans les tissus cérébraux voisins et perturbe le fonctionnement normal de cette région
  • fait enfler le cerveau, ce qui a pour effet d’accroître la pression à l’intérieur du crâne (pression intracrânienne)
  • repousse des parties du cerveau vers d’autres régions de ce même organe (hernie)
  • bloque le passage du liquide céphalorachidien (LCR) liquide céphalorachidien (LCR)Liquide présent dans les cavités situées à l’intérieur et autour de l’encéphale et de la moelle épinière qui leur sert de protection et de coussinet.

Les signes et symptômes d’une tumeur au cerveau sont entre autres ceux-ci :

  • mal de tête
    • plus intense le matin
    • susceptible de disparaître après qu’on ait vomi
  • crises d’épilepsie
  • troubles digestifs
    • nausées
    • vomissements
    • perte d’appétit
  • changements :
    • de la personnalité
    • des émotions
    • de la pensée
    • d’humeur
    • de la mémoire
    • du comportement
    • de la capacité de concentration
    • du jugement et des habilités de raisonnement
    • des aptitudes sociales
  • mouvements et positions du corps anormaux
  • difficulté à marcher ou à effectuer d’autres fonctions quotidiennes comme manger
  • faiblesse (d’un côté du corps possiblement)
    • muscles du visage
    • bras
    • jambes
  • difficulté à avaler
  • difficulté à parler ou à comprendre les mots
  • troubles de la vue
    • vision légèrement floue
    • vision double
    • perte de la vision
  • troubles de l’ouïe
  • étourdissements
  • troubles de l’équilibre
  • somnolence
  • fatigue
  • engourdissement d’une partie du corps
  • confusion ou désorientation
  • coma

demandez un devis personnalisé