Menu

décollement de la rétine

Obtenez les meilleurs soins et informations sur le décollement de la rétine.

La rétine est considérée comme la pellicule photo de l’œil, elle en tapisse toute la paroi interne. Une déchirure à ce niveau entraîne le passage du liquide intra-oculaire derrière la rétine, ce qui la soulève, crée ainsi la formation d’une poche, c’est ce que l’on appelle alors décollement de la rétine, puisque celle-ci n’adhère plus au fond de  l’œil.

Symptômes du décollement de la rétine

Dans certains cas, l’apparition subite de points dans le champ visuel ou des éblouissements intermittents non provoqués par quelque cause évidente peut être signes d’une rétraction considérable du vitré et de déchirures de la rétine. Dans d’autres cas, la personne peut avoir une vision générale floue ou voir une ombre foncée dans une partie de son champ de vision périphérique. En progressant, le décollement de la rétine brouillera la vision centrale et provoquera une perte de vision considérable s’il n’est pas traité. Il peut arriver parfois que le décollement de la rétine survienne subitement et que la personne perde totalement l’usage d’un œil. Une telle perte rapide de la vision peut être causée par un saignement dans le vitré, ce qui peut arriver quand la rétine est déchirée.

Causes

Le risque de décollement de la rétine augmente à partir de 40 ans, puisque la rétine s’amincit avec l’âge. Les personnes atteintes de myopie présentent un fort risque de décollement de la rétine, leur œil étant plus grand, leur rétine est plus tendue, donc plus sujette aux déchirures. Le diabète, les blessures (comme un coup sur l’œil), l’opération de la cataracte et des antécédents familiaux peuvent également être à l’origine du décollement de la rétine.

Evolution

La prévalence du décollement de rétine, semble avoir beaucoup diminué, depuis le dépistage et le traitement préventif des lésions périphériques de la rétine par le laser Argon. On conduit la prévention en pratiquant systématiquement un examen de la rétine périphérique, au cabinet de l’ophtalmologiste, à l’hôpital, ou par tout ophtalmologiste traitant, avec une lampe à fente (bio-microscope, et à l’aide du verres à 3 miroirs de Goldman). L’examen se fait avec une dilatation pupillaire maximale et concerne :

  • Tous les myopes, qu’ils soient petits myopes, ou myopes forts,
  • tous les sujets qui ont des antécédents familiaux de décollement de rétine,
  • tous les sujets qui présentent des signes fonctionnels d’appel d’une lésion rétinienne à type de points noirs, d’éclairs, de sensation de suie ou de mouches volantes,
  • enfin tous les patients venant consulter pour une presbytie débutante ou progressive, sans signe particulier.

On pratique la prévention en traitant par le laser à l’Argon toute lésion périphérique rétinienne pouvant conduire à un décollement de rétine. on reconnaît là, la dangerosité des lésions palissadiques, des trous, des brides du corps vitré, des zones de givre dense…

Diagnostic

En pratiquant systématiquement un examen de la rétine périphérique, au cabinet de l’ophtalmologiste, à l’hôpital, ou par tout ophtalmologiste traitant, avec une lampe à fente (bio-microscope, et à l’aide du verres à 3 miroirs de Goodman). L’examen se fait avec une dilatation pupillaire maximale et concerne : 

  • tous les myopes, qu’ils soient petits myopes, ou myopes forts,
  • tous les sujets qui ont des antécédents familiaux de décollement de rétine,
  • tous les sujets qui présentent des signes fonctionnels d’appel d’une lésion rétinienne à type de points noirs, d’éclairs, de sensation de suie ou de mouches volantes,
  • tous les patients venant consulter pour une presbytie débutante ou progressive, sans signe particulier.

TRAITEMENTS DU DÉCOLLEMENT DE LA RÉTINE

L’opération du décollement de la rétine :

L’intervention est réalisée alors que le patient est installé sur le dos en milieu chirurgical stérile et habituellement sous microscope. Elle représente un geste chirurgical majeur, car elle consiste à ré appliquer la rétine décollée par l’une ou l’autre des méthodes décrites ci-dessous, diversement associées suivant le cas:

  • Fermeture de la ou des déchirures en suturant un matériel synthétique sur la paroi externe de l’œil par action localisée et/ou circulaire.
  • Cicatrisation des bords de la déchirure par application de froid (cryo-application), de chaud (diathermie, photocoagulation au laser).
  • Fermeture de la ou des déchirures, dans certains cas par injection de gaz dans la cavité de l’œil.
  • Ponction du liquide sous rétinien.
  • Vitrectomie.
  • Remplacement du corps vitré par du gaz ou de l’huile de silicone.
  • Ablation du cristallin.
Translate »