virtual clinic

La réduction mammaire atténue le volume excessif de la poitrine


La demande de réduction de la taille des seins est souvent motivée par des raisons esthétiques et médicales. Souvent, ces deux éléments sont évoqués par les patientes qui viennent faire leur intervention de chirurgie esthétique des seins.

Le problème esthétique et psychologique

Les gros seins sont très apparents et donc regardés de manière ambigüe. La patiente, surtout quand elle est encore jeune, en ressent une grande gêne et développe un complexe.

Une grosse poitrine est également un problème pour s’habiller ou faire du sport.

Les problèmes médicaux

Dans certains cas, le poids des seins engendre des douleurs de 2 types. Au niveau des lombaires (vertèbres du bas de la colonne) et du dos.

Une prise en charge par la Sécurité Sociale peut être demandée quand les conséquences sont importantes.

L’intervention

Le chirurgien va réduire la taille des seins en remontant l’aréole et le mamelon. Il va également retirer le trop-plein de graisse, de tissu et de graisse.

Les cicatrices

Deux types de cicatrices sont habituellement laissés après l’intervention :

  • La cicatrice en T inversé composée de trois incisions. Une autour de l’aréole, une deuxième verticale toujours au niveau de l’aréole et enfin une autre sous le sillon mammaire.
  • Plus rarement, le chirurgien peut limiter les incisions à l’aréole.

Les suites opératoires

Le mamelon va perdre en sensibilité pendant quelques mois. Les ecchymoses disparaissent sous une quinzaine de jours.

La patiente peut reprendre le sport après 1 mois.

Le résultat

Dès la fin du premier mois qui suit l’intervention de réduction mammaire, la patiente peut être satisfaite du résultat.

demandez un devis personnalisé